Aller au contenu principal

EPLEFPA - Saint Rémy de Provence

EPLEFPA

Etablissement Public Local d'Enseignement et de Formation Professionnelle Agricole


Les statuts des établissements d'enseignement agricole sont définis dans le livre 8 du code rural consacré à l'enseignement, à la formation professionnelle, au développement agricole et à la recherche agronomique.

 

L'établissement regroupe plusieurs centres ...

 

. le Lycée Professionnel Agricole (LPA)

. l'Unité de Formation par Apprentissage (UFA)

. le Centre de Formation Professionnelle et de Promotion Agricole (CFPPA)

. l'Exploitation Agricole

 

Il est doté de la personnalité civile et de l'autonomie administrative et financière. Chaque centre de formation dispose de l'autonomie pédagogique et éducative.

 

L'établissement est sous une triple tutelle ...

 

. l'Etat, à travers le Ministère en charge de l'Agriculture

. le Conseil Régional Provence Alpes Côte d'Azur

. la Préfecture de Région


Un Peu d'Histoire ...

 

1924

début en Arles de la 1ere session de l'école ménagère ambulante des Bouches du Rhône

(3 sessions par an, chaque session dure 3 mois et se déroule dans des communes différentes du département)

 

1948

l'école ménagère se fixe à Saint Rémy de Provence

la durée des études est de 1 an

 

1957

construction du premier bâtiment de l'école ménagère en périphérie immédiate du centre de St Rémy

40 élèves, 3 hectares 250

la durée des études est de 2 ans

 

1963

l'école ménagère devient un Collège Agricole Féminin

les options dispensées sont la commercialisation des fruits et les cultures légumières

 

1968

création du Lycée Professionnel Agricole

 

1980

l'établissement se spécialise en Jardins Espaces Verts, Entretien de l’Espace Rural, Horticulture et Services en milieu rural

 

1985

création de l'EPLEFPA

 

2000

rénovation et extension des bâtiments de l’établissement

 

2007

création du Centre de Formation et de Promotion Professionnel Agricole

 

2015

création de l’Exploitation Oléicole

 

2016

rénovation des bâtiments du CFPPA et mise aux normes « Personnes à Mobilité Réduite »

 

Depuis sa création en 1968 l'offre de formation a évoluée pour s'adapter aux besoins du territoire, cependant les secteurs d'activités sont restés identiques.


L'Enseignement Agricole Public

 

L'Enseignement Agricole Public est un système complet d'enseignement relevant du Ministère en charge de l’Agriculture depuis sa création en 1881. Il représente la deuxième communauté éducative en France.

 

L'Enseignement Agricole Public est un système éducatif offrant une variété de parcours de formation, de la classe de 4ème aux diplômes d'ingénieurs, en passant par les CAP, BEP, Bacs, BTS et Licences professionnelles. Tous les diplômes de l'enseignement agricole peuvent être préparés par voie scolaire, par apprentissage, en formation continue ou à distance, ainsi que par la validation des acquis de l'expérience.

 

L'Enseignement Agricole Public comporte à la fois un enseignement secondaire technique et un enseignement supérieur.

 

Les établissements publics d'enseignement agricole sont chargés de remplir cinq missions de service public définies dans la loi de 1984, confirmées et étendues par la loi d'orientation agricole de 1999 ...

 

. La formation initiale et continue

. Le développement et l'expérimentation

. L'animation rurale et la coopération internationale

. L'insertion scolaire sociale et professionnelle, fédérées dans un projet d'établissement

. Le développement territorial

 

Un établissement d'enseignement agricole, au travers de ces missions, n'est pas seulement un lieu de formation, il est aussi un acteur du développement, fortement inséré dans son territoire.

 

Pour remplir correctement chacune de ces missions, un établissement public dispose d'atouts indiscutables ...

 

. La présence d'ingénieurs, de chercheurs, et d'animateurs socio-culturels

. L'existence d'une exploitation agricole et d'un centre de ressources

 

Une pédagogie différente

 

La capacité d'innovation de l'enseignement agricole, sa richesse d'invention et d'expérimentation l'ont souvent positionné comme un « laboratoire de recherche avancée ». Les rénovations pédagogiques dont il a été l'objet depuis le début des années 1980 ont profondément bouleversé les méthodes et les itinéraires pédagogiques.

 

. Un diplôme professionnel est fondé sur une analyse préalable des métiers auxquels il prépare. Les activités professionnelles des métiers visés sont décrites dans leur contexte social, leurs définitions sont établies avec les partenaires professionnels.

 

. Une organisation modulaire et pluridisciplinaire de la formation, définie en termes d’objectifs et de compétences : à un module correspond un objectif général et une ou plusieurs disciplines qui concourent, par leurs contenus et méthodes à atteindre cet objectif ; l'ensemble des objectifs se planifie dans un itinéraire pédagogique établi par l'équipe pédagogique.

 

. Une diversification des voies d’accès aux diplômes : voie scolaire, apprentissage, formation professionnelle continue, enseignement à distance, validation des acquis de l'expérience ou candidat libre.

 

. La prise en compte du contrôle en cours de formation ( CCF ) dans la délivrance des diplômes dont le poids peut aller de 1/3 à 1/2.

 

. L'existence dans chaque cursus de formation de périodes de stage en entreprise.

 

. Une diversification des méthodes pédagogiques : travaux en petits groupes, situations concrètes de formation, travail personnel, soutien aux élèves en difficulté, intégration des stages dans la formation, évaluation formative et plus globalement pédagogie du contrat.

 

. Un travail en équipes des formateurs et des équipes responsables et autonomes pour organiser les itinéraires de formation, les activités interdisciplinaires et les stages, adapter la formation aux réalités de l’environnement de l’établissement, se mobiliser sur les objectifs communs de la formation, se concerter avec les professionnels et en particulier les maîtres de stage.

 

L'interdisciplinarité, l'éducation à la citoyenneté, les modalités d'évaluation, sont quelques thèmes d'innovation largement diffusés dans la culture de l'enseignement agricole.